Témoignages émanant du livre de P. Chansson : "Témoignages des époux"

 

« Réalisée de cette façon, l’union des corps a eu sur notre amour un retentissement sensible. Notre amour charnel nous apparait maintenant comme un sentiment dont nous pouvons être fiers, car nous gardons la maitrise de nos réflexes » 

« D’où vient pourtant cette transformation, cet épanouissement et cet élargissement de l’amour, et cela par la simple pratique de l’étreinte réservée ? »   

« Ce plaisir nouveau que ressent ma femme est presque exclusivement sentimental… Son bonheur, c’est une conjonction qui se prolonge et la joie de savoir qu’elle me procure un plaisir non seulement sentimental mais physique aussi… »  

« Cela a été une surprise pour moi de constater que l’étreinte réservée entraîne un apaisement des sens, un calme heureux sans aucune fatigue, en même temps que l’on garde toutes ses disponibilités sexuelles »  

« Il s’agit pour nous d’une véritable libération. Plus d’obsession de l’orgasme. L’atmosphère de notre foyer est complètement renouvelée. Il s’agit pour nous d’une seconde lune de miel, plus douce et plus tendre… » 

 

« Nous avons expérimenté ces derniers jours, et cet apaisement charnel, et cette intimité amoureuse que procure cette méthode. L’union physique, nous le sentons si bien, c’est le foyer qui tient chaud au cœur toute la journée » 

 


Témoignage d'une lectrice :

"Depuis que nous pratiquons l'étreinte réservée, nous vivons une grande tendresse, un grand moment de partage, une communion profonde. Les rapports sont suffisamment longs pour que je me sente apaisée et comblée.
 
Pendant plusieurs heures après nos retrouvailles, je me sens le cœur en fête, je suis heureuse et amoureuse de mon mari. Nous nous retrouvons souvent et de rencontres en rencontres, l'intensité augmente jusqu'au jour où nous choisissons d'aller jusqu'au bout de la relation et à ce moment là, c'est la fête!

 

Je n'ai plus peur d'être enceinte tout en pouvant goûter la joie de se retrouver pendant la période où je suis le plus disponible et où les sensations sont les meilleures.

 

Je ne me sens plus un simple objet de jouissance pour mon mari, mais je me sens aimée!"

 

Témoignage d'un lecteur :

Cher Monsieur,
 
C'est bien volontiers que je vous apporte mon témoignage sur l'avant et l'après pratique de l'étreinte réservée.
En effet, mon épouse et moi même avons toujours eu recours aux méthodes naturelles de régulation des naissances.
Après cinq enfants, nous pratiquions avec une grande rigueur l'abstinence périodique, ce qui réduisait à peu de jours par mois les possibilités de rapports.
Cette situation entrainait une grande frustration, principalement pour moi, mais également pour mon épouse.
La dite frustration allait jusqu'à entrainer des tensions à l'intérieur de notre couple.
Grâce à l'étreinte reservée, les rapports nous sont désormais possibles chaque fois que nous en ressentons réciproquement le désir.
De plus, les rapports en période d'ovulation qui nous étaient impossibles apportent une grande satisfaction à mon épouse, et par conséquent à moi même.
Après une année de pratique, nous avons retrouvé une grande harmonie dans notre couple et nous atteignons une qualité dans nos relations intimes bien supérieure à ce que nous avions connu jusque là.
 
Recevez, cher Monsieur, mes bien sincères salutations.
 
MG

Témoignage d'un couple :

« Nous nous sommes mariés il y a 45 ans. Nous sortions d’une époque où la sexualité avait été longtemps un sujet tabou. Une équipe de chercheurs chrétiens, savants, médecins, neuro physiologues, sexologues, ainsi que des couples chrétiens engagés dans la pastorale familiale avaient mis en commun leurs travaux et leurs réflexions pour venir en aide aux couples insatisfaits, voir en détresse, et qui étaient très  nombreux. La pratique de l’étreinte réservée, comme complément aux méthodes naturelles de maîtrise des naissances fit ainsi l’objet de nombreuses publications dans les années 1950/1960. 

Nous avons eu la chance de rencontrer à cette époque un des de ces sexologue chrétiens auteur de plusieurs ouvrages. C’était un homme merveilleux. Il nous a initié à la méthode des températures, la seule existant à l’époque, ainsi qu’à l’union réservée – il préférait ce terme à celui d’étreinte – qui a enchanté notre vie conjugale. 

Récemment alerté par des forums sur internet qui révèlent que l’insatisfaction sexuelle perdure chez de nombreux couples, notamment du coté des femmes, et étonnés du pesant silence qui règne maintenant sur l’union réservée, nous nous permettons dans ce court témoignage d’apporter quelques précisions essentielles. 

Dans un premier sens restreint, l’union réservée est une relation charnelle authentique mais sans éjaculation. Elle n’a donc rien à voir avec le retrait ou le coït interrompu, mais c’est à ce titre qu’elle permet des rapports sexuels pendant la période fertile du cycle féminin si le couple a décidé de vivre une phase de maîtrise des naissances. Mais ce serait vraiment dommage de la réduire à ce rôle contraceptif. En effet : 

  • Déjà dans ce cas précis, à défaut d’orgasme (du moins du coté de l’homme), l’union réservée se révèle source d’un immense bonheur partagé, elle permet au couple de s’offrir des moments de contemplation amoureuse qui cimentent son amour et lui procure une joie paisible qui dure bien après l’union.
  • Mais il y a plus, l’union réservée, pour être possible, suppose acquise une maitrise des réflexes, et c’est cette maitrise, cet habitus, qui permet de donner leur vrai qualité à tous les actes de la vie sexuelle du couple. Elle permet notamment d’harmoniser et de conjuguer les orgasmes masculins et féminins, c'est-à-dire en fait, de mener l’épouse à l’épanouissement sexuel. 

Dans son sens complet, l’union réservée ou maitrisée est donc une pratique sexuelle très amoureuse et très harmonieuse capable de combler les deux époux, autant dans les relations complètes que dans les relations réservées. 

Il convient de préciser que cette maitrise des réflexes que l’on vient d’évoquer, qui est à l’opposé de toute idée de refoulement, de frustration, de sacrifice, d’ascèse ou de performance est à la portée de tous les couples. Pour l’acquérir, il suffit de trois choses : 

  1. savoir qu’elle est possible, d’où l’importance des témoignages ;
  2. la vouloir, mais la vouloir conjointement ;
  3. apprendre quelques petites choses simples…. Qui se révèleront en fait très intuitives dès que la décision est prise. »

P et C (35)

COMMANDE DU LIVRE : 12 €